« Le soin Mères’veilleuses » est un soin post partum pour toutes les femmes, ayant accouché, désireuses que l’on prenne soin d’elles.

Manon et Marjolaine seront là pour vous accompagner avec douceur et professionnalisme dans ce soin post-natal traditionnel européen.

De nos jours

Nous constatons que les femmes actuelles sont très peu accompagnées durant cette période du post-partum. Les familles sont souvent isolées ne permettant pas à l’accouchée de prendre vraiment ce temps nécessaire à la réparation du corps et de l’esprit. Les femmes se « relèvent » souvient bien trop tôt, causant des dégâts sur le périnée mais pas seulement. Pour le nourrisson, avoir une maman totalement présente et détendue est également précieux.

Désireuses d’apporter un peu de soin, de douceur et de présence aux femmes actuelles, Manon et Marjolaine proposent « le soin Mères-veilleuses » comme un rituel de soin post-partum. Nous venons à votre domicile (nous pouvons vous recevoir dans un cabinet si vous préférez). Votre bébé peut rester avec vous tout le long du soin.

Le soin Mère-Veilleuses se déroule en 6 étapes :

  • Temps de parole d’ouverture *

  • Bain de vapeur du périnée aux plantes (ou yonisteam)

  • Massage à 4 mains de tout le corps

  • Cataplasme du bas-ventre, et de la poitrine si la femme le désire

  • Serrage doux du bassin (et pose d’une pile de draps pour lester)

  • Temps de repos et d’échange pour clôturer.Cataplasme du ventre lors du soin post partum

* Une boisson chaude et réconfortante agrémente le temps de parole. Au choix : lait de poule, rôtie (boisson stimulante à base d’épices et de jus de raisin ou de vin si la femme n’allaite pas), tisanes, etc.

TARIF : 250 € tout inclus.

Déplacement inclus dans Grenoble et dans un rayon de 10 km. Prévoir un supplément selon votre localisation.

DURÉE : 2h30-3h.

NB : Sur demande, il est possible de venir cuisiner chez vous pour vous préparer des plats traditionnels post-partum.

Historique européen

Nous avons, grâce aux écrits de Louise Bourgeois et aux recherches de Celia Sinegre, retrouvé les soins procurés par les matrones (16-18e siècle) et co-mères du village aux jeunes accouchées en France et pays voisins. La matrone était la personne de référence en matière d’accompagnement et d’accouchement. Aujourd’hui, nous l’appellerions « sage-femme » ou « doula ». La matrone, généralement une femme d’âge mûr, était assistée dans son travail par les commères (les femmes des alentours qui étaient mères également). Elle se relayaient, veillaient sur la parturiente, lui faisaient la conversation, lui apportaient à manger, à boire. Les repas et les boissons préparées pour l’accouchée étaient des préparations nutritives, réchauffantes, tonifiantes, minéralisantes. Elles aidaient aussi au bon fonctionnement du transit, souvent ralenti durant cette période.

La matrone accompagnait la femme lors de l’accouchement mais également en soin post partum, période pouvant durer 40 jours. L’accouchée pouvait rester plusieurs jours alitée, plusieurs semaines si la situation le permettait. Les « mères-veilleuses » venaient lui prodiguer de nouveaux soins : serrages du bassin, réguliers et progressifs, avec des bandes de tissus (à l’instar du soin rebozo dans les pays d’Amérique latine), cataplasmes de la poitrine et du bas-ventre, massages. La femme s’asseyait également sur une bassine d’eau chaude mêlée de plantes médicinales. L’action douce de la chaleur et des plantes soulageait les douleurs, favorisait l’évacuation des lochies, facilitait le retour des règles ou la réparation des tissus. Ce bain de vapeur vaginal est plus connu aujourd’hui sous le terme emprunté yoni steam.

Arrivait ensuite « Les relevailles » : le moment où la femme se relevait de son alitement. On lui préparait alors un grand bain avec des plantes médicinales riches en saponines (pour laver), des gâteaux, des boissons. Selon le niveau de vie de la maisonnée, on pouvait la laver dans deux bains différents, avec une sudation sous couverture entre les deux, chaque étape durant plusieurs heures. Les autres femmes pouvaient la frictionner d’herbes aromatiques pour la parfumer, lui appliquer des huiles. Une vraie cérémonie ! On préparait la femme à retrouver une vie normale… et à porter de nouveau la vie !

Plantes autour du soin post partum

Vos accompagnantes

Manon est doula et auxiliaire de puériculture. Elle accompagne de toute sa sensibilité et de sa compétence les enfants, les mamans et les papas croisés sur son chemin. Site internet : http://manoula.fr

Marjolaine est accompagnante en santé naturelle : herboriste, masseuse, enseignante Pilates, accompagnatrice en remodelage des réflexes primordiaux.

Ensemble, nous avons suivi la formation de Célia Sinègre aux « Soins traditionnels européens de l’accouchée« . Une formation très documentée, très riche, durant laquelle l’aspect historique a bien évidemment été vu en détail, mais aussi une partie « cuisine » (recettes traditionnelles de plats et de boissons) et « soins » (massages, cataplasmes, bain de vapeur vaginal, plantes …).